Sélection de l'année 2016

  • Mathilde Bach, pour sa traduction de l'anglais (États-Unis) d’Aucun homme ni dieu de William Giraldi, aux éditions Autrement ;
  • Hélène Cohen, pour sa traduction de l'anglais (États-Unis) de Dix jours dans un asile, un reportage de Nellie Bly, aux éditions du sous-sol/Seuil ;
  • Lionel Felchlin, pour sa traduction de l’allemand (Suisse) de La Poste du Gothard ou les états d’âme d’une nation, de Peter von Matt, aux éditions Zoé (éditeur suisse) ;
  • Romane Lafore, pour sa traduction de l’italien de Sur la pointe des pieds de Luca Rastello, aux éditions de la Table Ronde ;
  • Tatjana Marwinski, pour sa traduction de l'allemand (Suisse) de Le printemps des barbares de Jonas Lüscher, aux éditions Autrement ;
  • Lucie Modde, pour sa traduction du chinois de Tout ça va changer, de Lao Ma, aux éditions Philippe Picquier.