Lauréats

Chaque année, le lauréat du prix Pierre-François Caillé de la traduction est annoncé début décembre, lors d’une cérémonie, en présence de nombreux professionnels et acteurs de la traduction. 

Le lauréat (ou la lauréate) reçoit :

  • 3 000 €
  • un livre de la Pléiade
  • un abonnement à la revue Traduire
  • une médaille en bronze gravée à son nom, à l’effigie de Pierre-François Caillé
  • un diplôme

Le dernier lauréat

 

Carole Fily pour sa traduction de l'allemand de L’étrange mémoire de Rosa Masur, un roman de Vladimir Vertlib paru aux Éditions Métailié

Lire le dossier de presse

 

Précédents lauréats

Année Lauréat·e Langue Titre Auteur Éditeur
2017

Carole Fily


Michelle Ortuno
(Mention spéciale)

Allemand


Espagnol

L’étrange mémoire de Rosa Masur

Baby Spot

Vladimir Vertlib


Isabel Alba

Métailié


La Contre Allée

2016

Lucie Modde

Chinois

Tout ça va changer

Lao Ma

Philippe Picquier

2015

Sophie Hofnung

Anne Cohen-Beucher
(Mention spéciale)

Marie-Anne de Béru
(Mention spéciale)

Espagnol

Anglais

Anglais

Pierre contre ciseaux

DJ Ice

Will le Magnifique

Inés Garland

Love Maia

Stephen Greenblatt

L’École des loisirs

Alice Tertio

Flammarion

2014 Jean-Christophe Salaün Islandais  La Femme à 1000°   Hallgrímur Helgason Presses de la Cité
2013 Johanna Chatellard-Schapira  Suédois  Les dépossédés    Steve Sem-Sandberg Robert Laffont 
2012 Marianne Faurobert  Italien  Seuls les innocents n'ont pas d'alibi   Giorgio Faletti  Robert Laffont 
2011 Dominique Jonkers  Néerlandais  Brûle ta cravate et danse !   Leen Zevenbergen  ESF Éditeur  
2010 Adélaïde Pralon Anglais  Kapitoil  Teddy Wayne Liana Levi
2009 Julien Le Bonheur  Anglais  Le Secret de la Grande pyramide Jean-Pierre Houdin
Bob Brier
François de Closets
Fayard
2008 Myriam Chirousse  Espagnol  Le Roi transparent Rosa Montero  Métailié 
2007 Justine Landau  Anglais Echolalie – Essai sur l'oubli des langues
Daniel Heller-Roazen  Seuil
2006 Michel Chasteau  Tchèque  La petite renarde rusée  Rudolf Tesnohidek, Stanislav Lolek  Fayard
2005 Martine Devillers-Argouac’h  Anglais  Mesurer le monde – l’invention du mètre  Ken Alder  Flammarion
2004  Marc Weinstein  Russe La Prise d’Izmaïl  Mikhaïl Chichkine Fayard
2003  Julie Sauvage  Italien Lima, Pekin, Venise...  1688 une année dans le monde  John Elliot Wills  Autrement 
2002

Diane Weill Ménard

Odile Serre

Italien

Roumain

Lamarck, Genèse et enjeux du transformisme

Lamarck, Genèse et enjeux du transformisme

Pietro Corsi

Gheorghe Craciun

CNRS Editions

Maurice Nadeau

 

En 2001, le prix Pierre-François Caillé de la traduction n’a pas été décerné.

 

2000 Nathalie Amargier  Russe Le Pingouin Andreï Kourkov Liana Levi

1995 à 1999 – Durant cette période, le prix Pierre-François Caillé de la traduction n’a pas été décerné.

 

1994 Daniel Struve  Japonais Le Vent se lève  Tatsuo Hori  L’Arpenteur 
1993 Ana Gerschenfeld Anglais Biologie de la conscience Gerald M. Edelman Odile Jacob
1992 Anne-Marie Tatsis-Botton Russe Les Carnets d’un toqué Andreï Biély L’Age d’Homme 
1991 François-Xavier Dillmann Vieil islandais L’EDDA Snorri Sturluson Gallimard
1990 Gertrude Durusoy Turc Une Saison à Hakkári F. Edgu Gallimard
1989 Vincent Giroud Anglais La Révolution des Saints Michael Walzer Belin
1988 Catherine Ballestero Espagnol Bomarzo Manuel Mujica Lainez Séguier
1987 Martine Leroy-Battistelli Anglais Le Palais de mémoirede Matteo Ricci
Jonathan D. Spence Payot
1986 Mario Carelli Portugais Chronique de la Maison assassinée Lucio Cardoso Métailié/Mazarine
1985 Odile Demange Anglais Lucy Donald Johanson
Maitland Edey
Robert Laffont
1984 Roselyne Majesté-Larrouy Grec Récit des Temps perdus Aris Fakinos Seuil
1983 Daniel Alibert-Kouraguine Anglais La Cellule insolite Mahlon Hoagland Interéditions
1982 Amina Okada Japonais Tristesse et Beauté Yasunari Kawabata Albin Michel
1981 Jean-Louis Bacqué-Grammont Turc tchaghatay Le Livre de Babur Babur Presses Orientalistes de France